Programme 2022

Olivier Panis : Invité d'honneur du Classic Festival !

En ami de la famille, Olivier Panis sera l’invité d’honneur de l’édition 2022 du Classic Festival !
Pilote de renom en Formule 1 de 1994 à 2004, Olivier Panis fait parti des grands pilotes du sport automobile !
Il y a maintenant 26 ans, ce pilote talentueux remportait une magnifique victoire, sous la pluie au Grand Prix de Monaco 1996, au volant d'une Ligier-Mugen-Honda.
Avant la victoire de Pierre Gasly au Grand Prix d'Italie en 2020, il est resté pendant vingt-quatre ans le dernier pilote français vainqueur en Formule 1.

bandeau

 

 

 

41 ANS DE COMPÉTITION…

- 158 GP disputés en Formule 1 : 1 victoire, 5 podiums

- 4 participations aux 24h du Mans

 

 

 

 

1981-1993 : Les débuts - C'est en karting qu’Olivier Panis, alors adolescent, effectue ses débuts en compétition, en 1981. En 1988, il délaisse le karting pour débuter sa carrière en monoplace. Il dispute ainsi le championnat de France de Formule Renault, qu'il remporte dès sa deuxième participation. Puis, après deux belles saisons dans le championnat de France de Formule 3 (4e en 1990 puis 2e en 1991), il accède à la Formule 3000 internationale dont il devient Champion en 1993.

1994-1996 : Ligier - Son titre en F3000 lui ouvre les portes de la Formule 1 en 1994 au sein de l'écurie française Ligier. Il termine à la deuxième place du GP d'Allemagne. L'année suivante, Olivier Panis parvient à décrocher une nouvelle seconde place, cette fois au GP d'Australie et termine le championnat à la 8ème place. En 1996, au GP de Monaco, Olivier Panis accomplit ce qui restera la course de sa vie en décrochant une victoire historique, la première de l'écurie Ligier depuis 15 ans.

1997-1999 : Prost Grand Prix - En 1997, c'est donc en tant que pilote de l'écurie "Prost Grand Prix" (le nouveau nom de Ligier) qu’Olivier Panis débute la saison. Il confirme son potentiel en terminant 3ème du GP du Brésil et 2ème du GP d'Espagne. Alors 3ème du classement provisoire du championnat du monde derrière Schumacher et Villeneuve après 6 épreuves, il aborde le GP du Canada en pleine confiance, mais un grave accident en fin de course interrompt net son ascension. Après une longue convalescence, il effectue son retour au GP du Luxembourg qu'il termine 6e.

 

2000 - 2001 : McLaren - En s'associant avec le manager belge Didier Coton, il s’ouvre de nouvelles portes et s'engage avec l'écurie McLaren-Mercedes en qualité de pilote essayeur.

2001-2002 : British American Racing - Il retrouve un volant de titulaire pour la saison 2001, où il est choisi par BAR-Honda aux côtés de Jacques Villeneuve.

2003-2006 : Toyota F1 - Il est accueilli chez Toyota où il dispute son dernier GP au Japon puis endosse le rôle de pilote essayeur. Le 18 septembre 2006, à 40 ans, il annonce qu'il met un terme définitif à sa carrière en F1.

2008 - 2011 : LMS, ILMC, 24 H du Mans - Il continue la compétition de haut niveau en étant le fer de lance de l'écurie Oreca-Matmut en Le Mans Series, ILMC et aux 24 Heures du Mans. Il remporte avec ses co-équipiers Nicolas Lapierre et Loic Duval " Les 12 Heures de Sebring" avec une Peugot 908 HDI FAB.

2010 - 2015 : Championnat de France GT - Il partage six saisons du Championnat de France GT avec Eric Debard et en 2015 Fabien Barthez complète leur équipage.

 

 

Depuis 2005 : Trophée Andros - Olivier Panis participe au Trophée Andros en Elite Pro et en 2019, il remporte la finale au Stade de France associé avec son fils Aurélien. Il totalise 16 victoires d’étape sur la glace.